Olé !

Bonjour à vous tous, mes chers lecteurs !

Je reviens aujourd’hui pour vous livrer mes derniers instants d’été, histoire de vous réchauffer un peu en ce début de rentrée (je ne sais pas vous, mais personnellement j’attaque cette nouvelle année avec une grande charge de travail dès les premières semaines !). Je vous propose alors de vous évader le temps d’un instant ; imaginez que nous sommes en plein été, la chaleur bat son plein, les journées sont longues et paisibles, vous avez l’impression que rien ne peut vous arrêter et que la vie vous appartient… Vous êtes avec moi ? Alors soyez prêts, nous embarquons pour une destination (très) chaude et ensoleillée : l’Espagne !

img_2305

Plus précisément, je vous embarque aujourd’hui dans la fabuleuse capitale qu’est Madrid ! La vie espagnole… Non, ce n’est pas un mythe et, oui, il faut ABSOLUMENT adopter le mode de vie madrilène lorsque l’on est sur place. inutile de se lever aux aurores pour profiter de sa journée : rien n’est ouvert avant 10 heures (au minimum !) là-bas. Pour cause : nos chers amis espagnols vivent la nuit ! Leur rythme, tout du moins en été, se base sur l’intensité de la chaleur. Ils ont pour habitude de dormir le matin, donc se lever tard, faire une petite sieste en après-midi lors du pic de chaleur, puis commencer à sortir aux environs de 16h30 jusqu’au bout de la nuit (ou devrai-je dire au petit matin bien souvent !). Il n’est pas bien compliqué de s’adapter à un mode de vie si doux et reposant ! Evidemment, lorsque l’on est touriste, inutile de faire la sieste en après-midi, autant profiter des musées qui s’offrent à nous et nous gardent à la fraîcheur. Pour ma part, j’ai eu l’immense joie de découvrir les merveilles que peuvent cacher les trois grands musées madrilènes : le musée Thyssen, le musée Reina Sofia  (tous deux possédant des collections tant anciennes que très contemporaines, à l’image de tableaux de Lichenstein, Dali ou encore d’installations de Man Ray), ainsi que l’immense musée du Prado (comprenant œuvres plus classiques disons, tels des Goya ou autre Raphaël). Il est également possible de visiter bon nombre de lieux colossaux, le Palacio de Cristal en tête (sublime édifice tout vitré et à l’architecture impressionnante : un vrai passage obligé dans la capitale ; qui plus est, des expositions ouvertes au public sont rendues accessibles gratuitement à l’intérieur du bâtiment) ou bien le Palacio Real de Madrid (palais royal qui m’a fait écho au célèbre Buckingham Palace londonien). La capitale regorge de bien d’endroits au charme fou, notamment de petites ruelles pittoresques d’antan (Hemingway déambulait dans nombre de ces quartiers par exemple) ou des nombreuses places (Plaza de España, Plaza Mayor, Plaza de la Puerta del Sol, et tant d’autres !). Il est indispensable de découvrir la ville à pied pour trouver par hasard des vues de Madrid insolites ou des petites boutiques locales qui regorgent de bons plans ! Utiliser cette méthode permet la plupart du temps de se retrouver par hasard face à un bâtiment ou monument phare d’Espagne que l’on aurait aisément pu louper en temps normal ! Bref, que dire si ce n’est que la formidable Madrid a su me faire rêver et pourrait ravir tout un chacun par son aspect cosmopolite, ses lieux incongrus mais également son ambiance festive quotidienne ? Baladez-vous et n’hésitez surtout pas à vous arrêter au Mercado San Miguel pour déguster les spécialités avec des locaux (impossible de passer à côté de leurs jambons crus, accrochés en vue tels des tableaux qui semblent vous appâter, ou encore des fameux gazpacho et paella !), à flâner sur la Gran Via (lieu incontournable pour un shopping branché et économique, d’ailleurs les boutiques ferment à 22 heures si vous souffrez de la chaleur et que vous souhaitez faire vos courses à la fraîche), à déguster quelques tapas sur les coups de 15 heures (l’équivalent de notre midi local), goûter une bonne glace rafraîchissante au citron (helado de limón), puis à dénicher quelques souvenirs au grand marché aux puces El Rastro le dimanche matin. Pour les amateurs de football, le rite est de visiter le stade local  et faire un tour dans une des nombreuses boutiques dédiées au Real Madrid (j’y suis entrée malgré mon désintérêt total pour ce club, c’est vous dire !). Bref, nous parlons souvent de la « dolce vita » italienne mais nous pourrions en dire tout autant des espagnols ! Pour ma part, cette aventure dans la capitale a été fabuleuse, j’ai vécu telle une madrilène et autant vous dire que c’est très agréable ! Cette ville vaut vraiment la peine de se déplacer car elle renferme des tas de petits joyaux éparpillés par-ci par-là. Mais que serait l’Espagne sans sa joie de vivre, sa danse et ses chants ? Un passage par Madrid entend forcément une halte obligée par un spectacle flamenco ! Oui, je l’ai fait et, oui, c’est un art absolument magnifique que l’on se doit d’admirer une fois dans sa vie si l’occasion se présente à nous ! Bref, je vais cesser une fois encore cet interminable discours et espère sincèrement avoir réussi à vous transporter avec moi dans ce lieu chaleureux et accueillant. Pour terminer notre périple, je vous laisse entrevoir quelques photographies effectuées au cours de ce bien beau voyage..!

Plein d'amour

img_2430img_2579img_2407img_2595img_2291img_2516img_2358

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s